mardi 14 mars 2017

Exposition collective "476 – images imprimées", le laptop, Paris

Du 23 au 26 mars
Vernissage le 23 mars de 19h00 à 22h00.
Le Laptop / 6 rue Arthur Rozier, 75019, Paris
 lapto476

Sur une proposition de Stéphane Dupont, le Laptop présente et accueille : "476 – images imprimées".

Grande première pour la structure d'édition d'images d'arts graphiques fondée en 2015 par les graphistes Etienne Robial et Maxime Barbier, l'exposition "476 – images imprimées" présentera l'ensemble de la production de la maison d'édition ainsi que les toutes dernières parutions au catalogue de 476. Ce sera également l'occasion de découvrir leur nouvelle collaboration avec Simon landrein : 128 variations, 128 pièces uniques risographiées spécialement pour l'exposition.

476 produit, publie et diffuse des œuvres imprimées en série et en édition limitée, signées et numérotées par leurs auteurs (artistes, dessinateurs, graphistes et photographes).

476 imprime sur un duplicopieur Riso (ME9350, 2 tambours) et est particulièrement attaché à la valeur ajoutée du procédé "ton direct" qui permet d'obtenir des superpositions, des combinaisons et des accords inédits.

476 fait référence à la norme DIN 476 A (formats papier standardisés par le Deutschen Institut für Normung en 1922, proportion 1,414 √2).

L’exposition ne durera que 4 jours, alors notez bien la date dans vos agendas afin de ne pas rater les œuvres de :

— Jean André
— Maxime Barbier
— Pauline Barzilaï
— Cloé Bourguignon
— Marie-Pierre Brunel
— Jacco Bunt
— Camille de Cussac
— Olga Capdevilla
— Elisa Dhervillers
— Otto Din
— Louise Duneton
— George(s)
— Thomas Hedger
— Simon Landrein
— Bénédicte Muller
— Tom de Pekin
— Loulou Picasso
— François René
— Etienne Robial
— Oriane Safré-Proust
— Agathe Sorlet
— Lorraine Sorlet
— Rebecka Tollens
— Stéphane Trapier
— Marie Guillard

"476 – images imprimées" par 476 et Le Laptop
Du 23 au 26 mars
Vernissage le 23 mars de 19h00 à 22h00.

6 rue Arthur Rozier, 75019, Paris
Code : 1802

Toutes les œuvres seront disponibles pendant l'exposition et dès maintenant en ligne sur le site de 476 : http://www.476.fr/

lundi 16 janvier 2017

Nouveau cover art " The John Merricks"

Mes dessins pour la couverture du nouvel album d'un copain Strasbourgeois "THE JOHN MERRICKS" :
Allez faire un tour sur son bandcamp pour écouter ;) et il sera en concert le 28 à Strasbourg à la Drêche, 


NOUVEL ALBUM !
Grand Shamoon by THE JOHN MERRICKS

souscription ouverte pour la sortie du vinyle en avril 2017

Merci !


NEW LP !
Grand Shamoon by THE JOHN MERRICKS

open pre-order to make a vynil LP

Thanks !






• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 
NEW LP !! "Grand Shamoon"
the john merricks


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 

vendredi 13 janvier 2017

DARKNESS / Exposition Galerie Arts Factory, Paris



DAYDREAM / DARKNESS / DISGRACE
une exposition de Rebecka Tollens, Marie Pierre brunel
& Wataru Kasahara
vernissage le lundi 30 janvier de 17h à 21h
exposition du 31 janvier au 25 février 2017

Après un cycle d'événements marquant les 20 ans de la galerie, Arts Factory revient pour son premier rendez-vous de l'année à l'ADN de sa programmation ; le défrichage de la scène graphique avec la mise en avant de talents émergents. Articulée en trois volets, l'exposition DAYDREAM / DARKNESS / DISGRACE réunit du 31 janvier au 25 février 2017 un trio d'artistes internationaux évoluant entre dessin contemporain, peinture expressionniste et art outsider.


DARKNESS / MARIE PIERRE BRUNEL

Marie Pierre Brunel est née en 1985. Originaire de Montbéliard, elle vit et travaille à Paris. A l'instar de sa formation passée par l'École européenne supérieure de l’image d’Angoulême puis l'École supérieure d’art et de design de Marseille, le travail de Marie-Pierre Brunel oscille entre dessin, illustration, édition et peinture. Après un long séjour au sein du Dernier Cri entre 2009 et 2014, où elle s'immerge au coeur de la scène undergraphique tout en développant sa pratique de la sérigraphie, elle intègre comme assistante l'atelier du plasticien Damien Deroubaix.

Dans le même temps son travail personnel, essentiellement centré sur les arts graphiques, va évoluer vers une approche résolument picturale en se nourrissant de références telles que le chamanisme, l’art brut ou l'anthropomorphisme, créant ainsi des personnages hybrides dotés de monstruosités et d’anomalies singulières. Jeux de masques, rituels ancestraux, croyances populaires et squelettes d'animaux confèrent une atmosphère sombre et inquiétante aux acryliques grand format de Marie-Pierre Brunel. Elles sont présentées pour la première fois à Paris à l'occasion de l'exposition DARKNESS.


###

galerie arts factory - 27 rue de charonne 75011 paris
métro : ledru-rollin & bastille _ du lundi au samedi de 12h30 à 19h30
infos : +33(0)6 22 85 35 86 / www.artsfactory.net

mercredi 14 décembre 2016

Copie Double

Des nouveaux dessins aux crayons de couleur pour les éditions Copie Double, sortie prévu en 2017.